La place rouge à Moscou, haut lieu du tourisme Russe

Mondial-2018 : la Russie prévoit d’accueillir 1 million de visiteurs

La Russie a récemment annoncé que le pays prévoyait d’accueillir 1 million de visiteurs pour le Mondial 2018. Explications et analyse.

Alors que l’attention est principalement portée sur les retards dans les délais d’organisation et les manifestations internes au Brésil pour la coupe du monde 2014, les Russes avancent quant à eux plus tranquillement et rigoureusement dans l’optique de la compétition de 2018. La qualité de cette organisation a d’ailleurs été à nouveau soulignée mi-janvier par la FIFA, après l’avoir été en octobre 2013.

Ce mardi 28 janvier, le ministre des Sports russe Vitaly Mutko, a annoncé que la compétition attirerait plus d’un millions de visiteurs étrangers. Bien plus que les 600 000 estimés pour la coupe du monde 2014 du Brésil. Il a également déclaré que plus de 3 millions de billets seraient vendus pour la compétition.

Toutefois, ce type d’afflux de touristes n’est pas sans causer d’impacts sur l’organisation (logement, transport, stades, etc.). Ce qui devrait être piloté de la façon la plus précise possible, afin d’opérer les investissements nécessaires pour accueillir cette nombreuse communauté. A la fois pour bénéficier d’un nombre d’hôtels suffisants, de transports de qualité (gares et aéroports), ainsi qu’un nombre de places conséquents au sein des stades.

De plus, la Russie n’est pas encore reconnu pour être une grande terre touristique. En effet, il reste encore des freins au développement de ce secteur : le trop petit nombre d’hôtels à des prix abordables, la quasi-absence d’écriteaux en lettres latines et les problèmes d’embouteillages monstres. Nul doute que l’expérience des JO-2014 de Sotchi devrait être précieux dans la réalisation de cet exercice.

Carte des villes de la coupe du monde 2018

Carte des villes de la coupe du monde 2018

Avec la coupe du monde, la Russie compte bien faire en sorte de maximiser les retombées pour l’économie locale des villes hôtes. Il faut dire qu’avec les investissements de plus en plus importants pour l’organisation d’un tel événement (la Russie estime les investissements à 21 milliards d’euros), ce calcul est assez rationnel. D’autant que si le tourisme est l’une des plus-value économique pour ce type d’événement, il ne manque pas d’avoir également un impact sur le prestige international du pays.

La Russie a déjà indiquée que les supporters présents au Mondial 2018 n'auront pas besoin de visa s’ils ont des billets et pourront voyager gratuitement dans les transports publics. Ce qui est sans précédent pour le pays de l’Est, qui avait testé ce dispositif pour la finale de la ligue des champions 2008 qui s’était déroulée à Moscou entre Manchester United et Chelsea.

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

À propos Bryan Coder

Passionné de football et économiste de formation, je suis spécialiste en veille stratégique. Je mets à contribution mon profil de « veilleur-analyste » afin de décrypter les stratégies mises en place par les acteurs de l’économie du football pour assurer leur développement, leur compétitivité et leur attractivité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Google+
%d blogueurs aiment cette page :