Le Bayern Munich devrait-être le club le plus représenté à la coupe du monde
Le Bayern Munich devrait-être le club le plus représenté à la coupe du monde

Quels sont les clubs les plus représentés à la Coupe du Monde ?

Les listes de joueurs pré-sélectionnés par les 32 équipes nationales qui participeront à la Coupe du Monde sont connues depuis plusieurs jours (voir notre rubrique dédiée). L’occasion pour MDF de réaliser une analyse des clubs du Big-5 [1] qui sont susceptibles d’envoyer le plus de joueurs au Brésil, dont les enjeux ne sont pas uniquement sportifs…

En décembre 2013, MDF vous informait que les dotations de la FIFA pour la coupe du monde 2014 étaient en augmentation de 37 %. Si cette augmentation a un impact sur les primes qui sont allouées aux joueurs des équipes nationales (voir la répartition pour les joueurs français), elles ont une conséquence directe pour le budget des clubs à qui appartiennent les joueurs. De fait, au-delà du prestige et de l’image que représentent la participation d’un joueur appartenant à un club à une Coupe du Monde, l’enjeu économique est non-négligeable.

Argent_Football

En effet, chaque fédération se partagera 70 millions de dollars US (environ 51,1 millions d’euros) afin d’indemniser les clubs dont les joueurs prennent part au Mondial avec leurs sélections nationales (censé par exemple couvrir les « risques » de blessures). Cette enveloppe était de 40 millions de dollars en 2010 (environ 29 millions d’euros à l’époque), soit 75 % d’augmentation. La coupe du monde peut donc s’annoncer lucrative pour les clubs des joueurs concernés, tout en renforçant le poids économique des pays européens, de part le nombre conséquent de joueurs extra-communautaires internationaux des « grands » d’Europe. Le montant d’indemnisation pour chaque club est estimé à 2.800 $ par jour (contre 1600 $ en 2010) pour les joueurs qui seront retenus dans les listes finale des 23.

Pour l’édition 2014 [2]le Bayern Munich est le club de football qui envoie le plus de joueurs à la Coupe du Monde : 17 [3] joueurs évoluant sous ses couleurs font partie des 32 listes de joueurs pré-sélectionnés. Le club allemand devance Manchester United d’un joueurs, qui est quant à lui le club de Premier League fournissant le plus de joueurs, en dépit d’une saison 2013-2014 difficile. Au total, les clubs du Big-5 fournissent plus de la moitié des joueurs pré-sélectionnés pour la Coupe du Monde. Ils sont également 12 clubs à fournir 11 joueurs ou plus :

  • Bayern Munich (17) [3] ;
  • Manchester United (16) ;
  • FC Barcelone (14) ;
  • Juventus de Turin (13) ;
  • Naples (13) ;
  • Real Madrid (13) ;
  • Liverpool (12) ;
  • Manchester City (12) ;
  • Atlético de Madrid (11) ;
  • Chelsea (11) ;
  • Inter Milan (11) ;
  • Paris Saint-Germain (11).

Le nombre de joueurs devrait toutefois évoluer, puisque l’étude a été réalisée sur les pré-sélections. Pour un club comme Manchester United par exemple, il devrait baisser à 14 joueurs, puisque Michael Carrick et Tom Cleverley font partie des joueurs réservistes de la liste de Roy Hodgson. Pour le Bayern Munich, il faut également noter que Thiago Alcantara a d’ores et déjà déclaré forfait pour la Coupe du Monde.

Premier-League

La Premier League est le championnat accueillant le plus de joueurs susceptibles de jouer le Mondial-2014

Les clubs anglais sont quant à eux les plus représentés, fournissant près de 140 joueurs à travers 30 clubs (de Premier League et de divisions inférieures). Les clubs allemands et italiens fournissent quant à eux plus d’une centaine de joueurs. Cela confirme notamment l’étude menée par CIES en février, qui concluait que la Premier League était le championnat susceptible d’envoyer le plus de joueurs à la coupe du monde. Autre fait notable, l’Angleterre continue de faire partie des sélections les atypiques puisque 22 de ses 23 joueurs (Fraser Forster, 3e gardien appartenant au Celtic) évoluent exclusivement dans le championnat domestique.

En dehors du Big-5, les pays dont les clubs sont susceptibles d’envoyer le plus de joueurs au Brésil sont : la Russie (43), le Mexique (36), Pays-Bas / Turquie (28), le Portugal (27), Etats-Unis (26) et le Japon (25). Comme avec l’Angleterre, pour la Russie, le Mexique, les États-Unis, la Turquie et le Japon, cela peut s’expliquer par le grand nombre de joueurs des équipes nationales qui évoluent dans leur propre championnat. Les clubs du Brésil, pays hôte de la compétition, fournissent seulement 18 joueurs.

À noter que les listes définitives des 23 joueurs seront connues le 2 juin, à 10 jours du début de la compétition.

  • [1] Le Big-5 désigne les championnats européens suivants : Angleterre, France, Allemagne, Italie et Espagne.
  • [2] Précision méthodologique : l’analyse a été réalisée sur les 30 joueurs déclarés à la FIFA. Les listes ont été publiées officiellement par la FIFA le 16 mai.
  • [3] Edit du 20 mai : ce ne sont pas 18 mais 17 joueurs du Bayern qui sont concernés.

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

À propos Bryan Coder

Passionné de football et économiste de formation, je suis spécialiste en veille stratégique. Je mets à contribution mon profil de « veilleur-analyste » afin de décrypter les stratégies mises en place par les acteurs de l’économie du football pour assurer leur développement, leur compétitivité et leur attractivité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Google+
%d blogueurs aiment cette page :