Equipe de France : avec Evra, Sagna et Mavuba

Didier Deschamps a annoncé ce jeudi 7 novembre au siège de la FFF sa sélection pour les barrages face à l’Ukraine : sans grande surprise, Evra, Sagna et Mavuba sont convoqués (voir conférence de presse en vidéo ci-dessus).

Voici la liste des 24 joueurs appelés par le sélectionneur de l’ pour affronter l’Ukraine en matchs de barrages les 15 et 19 novembre prochains :

  • GARDIENS
  • DEFENSEURS
  • MILIEUX
  • ATTAQUANTS
Mickaël Landreau (Bastia), Hugo Lloris (Tottenham/ANG), Steve Mandanda (Marseille).
Eric Abidal (Monaco), Gaël Clichy (Manchester City/ANG), Mathieu Debuchy (Newcastle/ANG), Patrice Evra (Manchester United/ANG), Laurent Koscielny (Arsenal/ANG), Bacary Sagna (Arsenal/ANG), Mamadou Sakho (Liverpool/ANG), Raphaël Varane (Real/ESP)
Blaise Matuidi (Paris SG), Paul Pogba (Juventus/ITA), Moussa Sissoko (Newcastle/ANG), Clément Grenier (Lyon), Samir Nasri (Manchester City/ANG), Yohan Cabaye (Newcastle/ANG), Rio Mavuba (Lille)
Karim Benzema (Real Madrid/ESP), Olivier Giroud (Arsenal/ANG), Dimitri Payet (Marseille), Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL), Mathieu Valbuena (Marseille), Loïc Rémy (Newcastle/ANG)

Avant deux rencontres capitales pour l’avenir immédiat du football tricolore, le technicien français a ainsi rappelé l’ensemble des 23 joueurs qui avaient affronté l’Australie (6-0 en amical) et la Finlande (3-0 en qualifications du Mondial-2014) en octobre, en y ajoutant comme nous le pensions Rio Mavuba. Bacary Sagna et Mickaël Landreau, initialement sélectionnés le mois dernier avant de déclarer forfait sur blessure, effectuent logiquement leur retour. Ce qui porte le groupe des bleus a 24 joueurs.

Chez les gardiens, le trio Lloris-Mandanda-Landreau sera sur le pont, même si Deschamps a avoué avoir “eu peur” après le coup reçu à la tête par son capitaine avec Tottenham contre Everton, dimanche en championnat d’Angleterre.

Pas de changement non plus en défense (Abidal, Clichy, Debuchy, Evra, Koscielny, Sagna, Sakho, Varane). Même si l’affaire Evra a fait beaucoup parler, ce dernier sera bien présent. Le sélectionneur a d’ailleurs évité toute question à son sujet lors de la conférence de presse. C’est ici l’illustration du statut incontournable d’Evra aux yeux de Deschamps, aussi bien sur le terrain que dans les vestiaires. D’autant que Deschamps a sans doute légitimement estimé qu’il fallait éviter de se disperser à une semaine du match aller de ces barrages.

Ce n’est pas ça qui doit occuper nos esprits. Je n’ai pas envie de rentrer dedans, et les joueurs non plus ne rentreront pas dedans.
L’important pour moi, c’est d’être focalisé sur cette échéance très importante pour nous, a affirmé le patron des Bleus. Il peut y avoir des débats sur plein de sujets, libre à vous de rentrer dans ces débats, d’écrire ce que vous voulez. Je le répète, Evra était sélectionnable, j’ai pris la décision de le sélectionner – Didier Deschamps

Mavuba est fier d'avoir retrouvé les bleus

Mavuba est fier d’avoir retrouvé les bleus

Le milieu reste également inchangé suite aux deux derniers matchs des bleus. Rio Mavuba intègre cependant le groupe de l’Equipe de France, ce qui n’a pas manqué de le rendre très fier. Une belle récompense pour le milieu de terrain lillois auteur de bonnes prestations depuis quelques semaines.

Il était important au départ, après il a mis du temps à revenir de sa blessure. Il est dans un secteur de jeu où il y a une forte concurrence. Mais ce n’est pas le fait qu’il soit là qui peut m’amener à jouer avec un milieu à trois – Didier Deschamps

Enfin côté attaquants, Mathieu Valbuena et Samir Nasri, cibles d’un débat nourri sur leur association ou non, sont logiquement là, tout comme l’incontournable Franck Ribéry, sur lequel repose énormément d’espoirs pour les Bleus. Olivier Giroud, plutôt dans la peau d’un avant-centre N°1 depuis trois matches, et son concurrent Karim Benzema, sont également présents, tout comme Loïc Rémy et Dimitri Payet. Quant à Thauvin, qui monte en puissance et pour lequel nous avions soulevé l’hypothèse d’une présence surprise en A, il a été sélectionné chez les Espoirs. Mais il n’est pas impossible que son nom revienne s’il continue de monter en puissance du côté de la Canebière. Le dernier joueur a s’être invité en dernière minute n’était autre que le leader actuel des bleus, Franck Ribéry, lui aussi marseillais à l’époque et que personne n’attendait au début de la saison 2005. De quoi donner des idées à l’ancien bastiais (et ex-lillois) ?

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Google+
No matches
%d blogueurs aiment cette page :