Arena Pantanal - Cuiabá
Arena Pantanal - Cuiabá (© FIFA.com)

Mondial-2014 : huitième décès sur le chantier d’un stade

Un ouvrier est à nouveau décédé jeudi sur les chantiers du stade de Cuiaba, encore inachevé à un peu plus d’un mois du début de la compétition. Il s’agit de la huitième victime depuis le début des travaux.

Le dossier des stades continue de poser problème pour l’organisation de la prochaine coupe du monde. Jeudi, les travaux ont fait une huitième victime. Muhammad-Ali Maciel Afonso, 32 ans, est décédé dans le stade de Cuiaba après avoir été électrocuté alors qu’il travaillait sur l’installation d’un réseau de télécommunications, a indiqué un officiel du gouvernement à l’agence Reuters.

Comme pour le dernier décès à Sao Paulo, les travaux ont été partiellement suspendus le temps de mener l’enquête visant à clarifier le contexte du décès. C’est le premier décès à déplorer dans ce stade, qui connait depuis lundi un nouveau coup dur et ne sera livré que quelques jours avant le début de la compétition. De nombreux sièges et câbles électriques doivent encore y être installés.

L’Arena Pantanal doit accueillir quatre matches du premier tour de la coupe du monde : Chili-Australie (groupe B, 13 juin), Russie-Corée du Sud (GrH, 17 juin), Nigeria-Bosnie-Herzégovine (GrF, 21 juin) et Japon-Colombie (GrC, 24 juin).

De quoi continuer à donner des sueurs froides à la qui s’est pourtant déclarée satisfaite de ce stade lors de la dernière tournée de Jérôme Valcke…

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Google+
%d blogueurs aiment cette page :