Mondial-2014 : Portugal-Suède, choc des titans ?

Le tirage au sort des matchs de barrage a eu lieu ce lundi 21 Octobre : Portugal – Suède en sera notamment l’affiche. Focus sur la forme du moment, les joueurs clés et les dernières confrontations entre ces deux équipes.

Si toute la France attend avec impatience la rencontre face à l’Ukraine, les autres barrages et notamment Portugal – Suède devraient tenir toutes leurs promesses : nous donner droit à des matchs où suspense devrait rimer avec tension et passion.

Portugal (14e au classement FIFA) – Suède (25e au classement FIFA), voilà un match qui fait saliver d’avance les amateurs de ballon rond. Zlatan et Cristiano sont deux joueurs souvent critiqués pour ne pas faire la différence dans les grands matchs. Ils devront entraîner leur coéquipiers dans leur sillage pour emmener leur nation vers le Brésil.

Réactions des deux sélectionneurs

Les deux sélectionneurs se sont exprimés quant à ce tirage au sort compliqué pour les deux équipes :

. Elle compte dans ses rangs l’un des meilleurs joueurs au monde, Zlatan Ibrahimovic, mais il n’est pas seul. C’est une équipe très physique, particulièrement à l’aise sur les ballons aériens. Ça ne change pas vraiment la donne. Quelle que soit l’opposition, nous avons l’intention de bien jouer et de nous battre jusqu’au bout pour décrocher notre billet pour le Brésil. Ça passe forcément par deux belles performances collectives. Le match aller sera particulièrement important. Il décidera de l’attitude à adopter au retour. L’objectif sera le même, mais l’approche tactique dépendra évidemment du résultat du premier match.” – Paulo Bento, sélectionneur du Portugal

“C’est un défi difficile, mais cela l’aurait été avec n’importe quelle équipe bien sûr. . Le Portugal a une très bonne équipe, nous l’avons vu à l’Euro. Ils se sont presque qualifiés pour la finale avant de perdre aux tirs au but contre l’Espagne. Ils ont un niveau très élevé, mais comme nous l’avons vu dans les éliminatoires, ils ont aussi des jours sans. Mais c’est une équipe de très haut niveau quand tout fonctionne bien. Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic, c’est le petit plus. Ce sont deux grandes stars et ils sont très importants pour leur équipe. Ce sera un match supplémentaire dans le match.” – Erik Hamren, sélectionneur de la Suède

L'équipe du Portugal en Juin 2013

L’équipe du Portugal en Juin 2013

Historique des confrontations

Le Portugal et la Suède se sont rencontrés 15 fois : 6 victoires de la Suède, 3 du Portugal, 6 nul. Les deux dernières confrontations remontent aux éliminatoires du Mondial 2010 : avec un score nul et vierge pour ces deux matchs. Mais ces matchs se réalisaient en phase de poule, et les stars que sont CR7 et Ibra n’étaient pas encore ce qu’elles sont actuellement. Nul doute que les matchs de barrages à venir n’auront rien à voir avec ces deux dernières confrontations.

Focus sur les matchs de qualification

La Suède est arrivée deuxième de son groupe (20 points, 6 victoires, 2 nuls, 2 défaites), juste derrière la grande équipe d’Allemagne qui a gagné tous ses matchs de qualification sauf un nul face à la Suède (28 points). Notons que , notamment lors de ces deux matchs spectaculaires face aux Allemands (4-4 ; 3-5). Mis à part ces matchs de folie, les Suédois ont connu quelques difficultés lors des rencontres face à d’autres équipes jugées plus faibles :

  • courtes victoires contre les Iles Féroé et le Kazakhstan ;
  • match nul contre la République d’Irlande ;
  • défaite en Autriche.

Ce parcours démontre un élément principal : , ce qui devrait donc être le cas face au Portugal.

Du côté du Portugal, le parcours a également été difficile avec une lutte jusqu’à la fin des qualifications pour la première place face à la Russie, qui distance les lusitaniens d’un petit point. Si beaucoup d’observateurs prévoyaient une domination des Portugais, ces derniers ont éprouvé les pires difficultés à se sortir de matchs à risques (Luxembourg, Irlande du Nord, Israël). Il aura notamment fallu attendre les derniers matchs, notamment la victoire face à la Russie en juin 2013 pour que les portugais se rassurent et se donnent les moyens de se qualifier au Mondial 2014. Toutefois, les Russes et leur solidité défensive auront permis de finir en tête du groupe F ; envoyant dans le même temps les Portugais en barrages, qu’ils connaissent bien pour y être passés pour le Mondial 2010 et l’Euro 2012 (éliminant à chaque fois la Bosnie). .

L’équipe de la Suède à l’Euro 2012

Deux équipes solides et talentueuses

Lorsque l’on parle du Portugal et de la Suède, tout le monde pense “CR7” et “Ibra”. Mais réduire ce match à un simple duel de star serait une erreur. :

  • Joao Moutinho (déjà auteur de 3 passes décisives en Ligue 1) et Rui Patricio (le portier du Sporting Lisbonne) qui ont joués l’intégralité des matchs de qualification, et à la base du jeu portugais. Nous connaissons notamment tous les qualités de Moutinho depuis son arrivée à Monaco ;
  • le buteur de Valence, Helder Postiga (27 buts en 65 sélections), qui a inscrit 6 buts lors de ces qualifications ;
  • Pepe, pilier de la défense du Real Madrid, potentiellement capable de museler Ibrahimovic ;
  • Nani, l’ailier de Manchester United, à la rapidité et à l’accélération impressionnante, qui peut réaliser la différence au même titre que Ronaldo.

. Tout ne repose pas sur la star Ibrahimovic (6 buts en 9 matchs). Le somptueux match contre l’Allemagne (perdu 5-3) a permis de mettre en lumière de bons joueurs, alors qu’Ibra était absent :

  • Johan Elmander (passé par Toulouse, aujourd’hui à Norwich City) a un profil de buteur complet qui plait au sélectionneur pour accompagner Ibra (3 buts en 6 matchs) ;
  • Larsson, à la base de l’équipe de Suède (milieu de Sunderland), au même titre que le jeune milieu gauche Kacaniklic (Fulham), le très expérimenté milieu Svensson (144 sélections) ou encore le bien connu et ancien lyonnais Kim Kallstrom (104 sélections, aujourd’hui en Russie au Spartak Moscou) ;
  • l’autre géant (1m99) de la Suède avec Ibra, le portier Isaksson et son expérience internationale (102 sélections).

Zlatan_Ibrahimovic_Suede

Zlatan a lancé le match face à CR7

Le capitaine de la Suède, Zlatan Ibrahimovic, a estimé lundi que son adversaire en barrages du Mondial 2014, le Portugal, était favori. Il  a écrit sur son application pour mobiles, Zlatan Unplugged :

Nous jouons une bonne équipe avec beaucoup de bons joueurs”. […] Les matches de barrages sont comme deux finales: c’est complètement autre chose que les matches de groupe”. […] Je pense qu’on doit réduire nos erreurs. L’équipe qui en fera le plus sera celle qui manquera la Coupe du monde”.

En affirmant cela, Zlatan met la pression sur le Portugal, et leur fait endosser le rôle de favori. Saura-t-il aussi spectaculaire et décisif que lors de son quadruplé face à l’Angleterre en novembre dernier, où il avait notamment réalisé un somptueux retourné en dehors de la surface ?

. Si le Portugal semble être légèrement favori sur le papier (classement FIFA, joueurs, forme, expérience des barrages), il est important de rappeler que lors des confrontations entre les deux équipes, ce sont les Suèdois qui sont devant. Et ces derniers auront l’immense avantage de recevoir au match retour… Ce qui promet un sacré duel en perspective !

Rendez-vous les 15 et 19 novembre…

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Un commentaire

  1. Dur d’imaginer que CR7 ou Ibra sera absent du mondial 2014 !! Surtout quand ces deux joueurs figurent parmi les favoris pour le ballon d’or

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Google+
No matches
%d blogueurs aiment cette page :