Cohn-Bendit-boycott-Mondial-2018
Cohn-Bendit propose le boycott du Mondial 2018

Mondial-2018 : Cohn-Bendit propose le boycott de la compétition

Ces derniers jours, la situation en Ukraine et la position de la Russie a fait couler beaucoup d’encre. Alors que les JO de Sotchi viennent de prendre fin, la prochaine compétition majeure dans le pays Russe sera la coupe du monde de football en 2018. Il fallait donc s’attendre à ce que le sujet d’un potentiel boycott viennent sur la table, tant les relations sont tendues entre la Russie et la communauté internationale. Décryptage.

La coupe du monde de football 2014 débutera dans exactement 100 jours. Tous les supporters de football sont en effervescence. Pour autant, la situation dans l’Est risque de faire beaucoup parler, puisque c’est la Russie qui organisera la prochaine compétition après le Brésil. Alors que le pays est régulièrement salué par la FIFA pour la qualité de son organisation et son avance sur le calendrier, les premières polémiques commencent à apparaître. Si nous parlerons prochainement des problèmes liés à l’homophobie et au racisme qui gangrenent le pays, c’est aujourd’hui la position de Vladimir Poutine sur l’Ukraine qui déchaîne les foules. Lui qui avait profité des JO de Sotchi pour réaffirmer la puissance économique et politique de son pays à l’échelle internationale.

Ainsi, Daniel Cohn-Bendit, l’eurodéputé écologiste a proposé ce mardi 4 mars sur France Inter le boycott du Mondial 2018, qui doit être organisée en Russie. Réagissant à la situation en Ukraine, il a proposé de menacer Vladimir Poutine de boycotter la compétition :

Il y a une chose qui peut toucher profondément Poutine : dire que les Européens et tous ceux qu’on pourra entraîner n’iront pas à la Coupe du monde dans quatre ans s’il n’arrête pas. […] Il faut une réponse. La plus mauvaise, c’est de ne rien faire. […] Si on lui dit : mon pote, si tu continues comme ça, tu seras seul dans tes stades et une Coupe du monde sans les Européens. […] Il faut l’isoler politiquement, humainement.

Notons que, pour d’autres raisons liés notamment à l’homophobie et au racisme, Daniel Cohn-Bendit n’est pas le premier à appeler au boycott de la compétition. Ce que nous aborderons dans un prochain article.

Après les diverses polémiques sur l’avancée de l’organisation du Mondial 2014 ou celles liées à l’esclavage sur les chantiers du Mondial 2022, le Mondial 2018 n’évitera pas les critiques en dépit de la maîtrise et de la planification de l’organisation de l’événement.

Pour réécouter l’émission de France Inter :

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Google+
%d blogueurs aiment cette page :