Arena de São Paulo - São Paulo
Maquette de l'Arena de São Paulo - São Paulo (© FIFA.com)

Mondial-2014 : second match test au stade de Sao Paulo repoussé

Alors que nous vous informions mardi que le stade de Sao Paulo a passé un test laborieux ce week-end, la FIFA a annoncé qu’un second match-test serait réalisé. Toutefois, ce match vient d’être repoussé de deux jours. Une décision raisonnée ou inquiétante ? Analyse.

Le deuxième match-test officiel dans l’Arena Corinthians de Sao Paulo, qui doit accueillir le match d’ouverture du Mondial-2014 le 12 juin, a été repoussé du 29 mai au 1er juin, a annoncé hier le secrétaire général de la FIFA sur son compte Twitter :

Trad : Le deuxième test avant l’ouverture à l’Arena de Sao Paulo aura lieu le 1er juin. La CBF (Confédération brésilienne, ndlr) doit déplacer un match du Championnat du Brésil.

Il a ensuite ajouté qu’il était vital pour la FIFA de tester l’ensemble des infrastructures une fois installées et ce dans des conditions complètes de match. En somme, il s’agit d’organiser un match avec la certitude d’attirer « plus de 50.000 spectateurs », au contraire des 36.000 du premier match de ce week-end, pour lequel le test s’est avéré très laborieux.

Cette décision d’organiser un second match peut paraître sage et raisonnée puisqu’elle permettra de tester le stade dans des conditions proches de celles du match d’ouverture, une dizaine de jours plus tard. Toutefois, il est important de préciser qu’elle intervient quelques heures après que la CBF, la fédération brésilienne de football, ait annoncé que le second match test se produirait le 29 mai. En repoussant ce match de deux jours, nous pouvons nous interroger sur les raisons qui ont motivées ce choix : est-ce un aveu que le stade risque à nouveau de ne pas être finalisé pour le 29 mai ?

Selon le journal O Estado de Sao Paulo, il manquerait du temps pour que les tribunes complémentaires du stade soient installées d’ici au 29 mai. De son côté, la FIFA a expliqué que la décision avait été prise d’organiser le match un dimanche « plutôt qu’en semaine pour réduire l’impact sur le quotidien opérationnel de la ville, à la suite d’une requête des autorités locales ».

Ce second match-test servira également dans le domaine de la sécurité, comme le précise à l’AFP Andrei Rodrigues, secrétaire pour les grands événements au sein du gouvernement national :

Ce ne sera pas un simple exercice, mais un nouveau test que nous voulons faire dans l’Itaquerao

Le match d’ouverture Brésil-Croatie se déroulera le 12 juin et devrait attirer 65.000 spectateurs dans le stade et plus d’un milliard devant leur télévision. Contrairement au match du 1er juin, Brésil-Croatie ne pourra pas être reporté. Une raison supplémentaire pour la FIFA et l’image du Brésil de s’assurer que tout se déroule au mieux…

Hier, le secrétaire de la FIFA était en visite à l’Arena da Baixada, le stade de Curitiba. Il a tenu à féliciter les progrès dans le travail de livraison du stade, tout en appuyant sur la qualité de ce dernier pour la Coupe du Monde et pour l’ensemble des supporters.

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Google+
%d blogueurs aiment cette page :