coupe-monde-2026-2030-australie-nouvelle-zelande
Martin Snedden, ancien joueur de cricket et membre du comité d’organisation du Mondial-2011 de rugby, rêve d'une Coupe du Monde de football.

Mondial-2026/2030 : une potentielle candidature commune Australie – Nouvelle-Zélande ?

Dans une interview auprès de Reuters, Martin Snedden, ancien joueur de cricket et membre du comité d’organisation du Mondial-2011 de rugby (Nouvelle-Zélande) a ouvert la porte à une potentielle candidature commune de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande pour organiser une Coupe du Monde de football. Cette possibilité concernerait le Mondial-2026 ou le Mondial-2030.

Les candidatures conjointes sont à la mode pour permettre à des pays “émergents”, d’un point de vue footballistique, d’organiser la plus grande et la plus prestigieuse compétition au monde (exemple : Corée du Sud et Japon en 2002). L’occasion pour certains pays de réaliser un focus sur la pratique du football en leur sein, et de pousser éventuellement au développement de celle-ci dans les années à venir.

Si la Nouvelle-Zélande fait plus parler d’elle au niveau du rugby, elle dispose également d’une équipe nationale de football, à deux matchs de barrages de participer à la Coupe du Monde 2014 (élimination par le Mexique).

C’est ainsi que Martin Snedden a suggérée l’idée d’organiser une Coupe du Monde de football. Selon lui, c’est un sujet à “examiner”, même s’il reste lucide sur l’issue qui en sera donné, concernant que  “cela ne restera peut-être qu’une chimère”. Ce dernier réfléchi à co-organiser la Coupe du monde avec le pays voisin, l’Australie, qui accueillerait 70% de la compétition. La Nouvelle-Zélande recevrait deux ou trois des poules sur quatre sites à Auckland, Wellington, Christchurch et Dunedin. Notons que, de son côté, l’Australie bénéficie de quelques atouts :

  • une équipe nationale régulièrement qualifiée en Coupe du Monde ;
  • l’expérience de l’accueil d’une grande compétition sportive (JO se Sydney en 2000) ;
  • l’expérience d’une candidature pour accueillir le Mondial, perdue face au Qatar pour l’organisation de la Coupe du Monde 2022.

Pour Martin Snedden, la Nouvelle-Zélande pourrait se servir de l’événement pour capitaliser sur ses expériences de pays hôte dans de nombreuses compétitions sportives (rugby, cricket,…), toujours remarqués pour la qualité de l’accueil. Par ailleurs, le pays a déjà organisé la Coupe du monde des moins de 17 ans en 1999 et accueillera le Mondial des moins de 20 ans du 30 mai au 20 juin.

De son côté, la fédération australienne de football n’a pas commentée cette information. Mais cette possibilité d’organiser la compétition en Océanie irait dans le sens des objectifs de la FIFA de faire émerger le football dans cette partie du globe.

Le pays hôte de la Coupe du Monde 2026 sera choisi par le Congrès de la FIFA en mai 2017, à Kuala Lumpur. Selon les nouvelles règles, consécutives aux polémiques d’attributions des Mondiaux 2018 et 2022, le pays hôte sera désormais choisi par un vote des 209 associations membres de la FIFA. Auparavant, ce vote était effectué par le comité exécutif.

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Donnez une note à cet article :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment, soyez le premier)
Loading...

Commentez cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas rendue publique. Champs obligatoires *

*

Google+