Sepp_Blatter
Sepp Blatter, président de la FIFA

Mondial-2022 : Blatter assure que la compétition se jouera au Qatar

Dimanche dernier, le président de la , a de nouveau assuré que “la Coupe du Monde-2022 se jouera au Qatar”. Cette déclaration intervient alors que la presse anglaise assure avoir de nouveaux éléments appuyant les accusations de corruption dans l’attribution de ce Mondial. Le point sur la polémique.

Croyez-moi, si nous regardons ce qui a été dit, ce qui se dit dans le monde, tout cela vient de personnes qui ne sont pas vraiment impliquées dans ce qui se passe dans le football

Cette nouvelle déclaration choc de Sepp Blatter lors de la cérémonie de remise de prix de la Confédération asiatique de football, à Manille, démontre à quel point le dirigeant est convaincu que la Coupe du Monde se jouera au Moyen-Orient d’ici 8 ans.

Pourtant, entre les polémiques liées aux droits de l’homme ou aux soupçons de corruption, il n’est pas garanti que le Qatar soit encore l’organisateur de la compétition d’ici quelques mois. D’autant qu’il y a quelques jours, le journal anglais Sunday Times a affirmé que le comité de candidature britannique pour le Mondial-2018 (finalement donné à la Russie) détenait un fichier secret contenant des accusations, non prouvées, d’achats et d’échanges de votes lors de la procédure d’attribution des Mondiaux-2018 et 2022.

Pour rappel, à la suite d’une enquête de la chambre d’instruction de la FIFA dirigée par l’ancien procureur américain Michael Garcia, la chambre de jugement de la fédération internationale a estimé que les attributions des Mondiaux 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar n’avaient pas lieu d’être remises en cause, malgré des éléments douteux “de portée très limitée”.

La FIFA a cependant ouvert une enquête interne et a porté plainte devant la justice suisse en raison de “soupçons” qui pèsent “sur des transferts internationaux de patrimoine avec comme point de contact la Suisse”. Malgré l’insistance de Garcia, la FIFA refuse de rendre son rapport entièrement public. A ce sujet, le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke a notamment déclaré à l’AFP :

Légalement parlant il n’y a pas de raison, ni de nécessité, de le publier.

Recevez gratuitement les dernières actualités de la Coupe du Monde

Signup now and receive an email once I publish new content.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Google+
No matches
%d blogueurs aiment cette page :